VLAANDEREN ONS VADERLAND ! FLANDRE NOTRE PATRIE !

Tout individu fait d’abord partie d’une ethnie avant d’appartenir à un Etat! Nous appartenons à l’ethnie FLAMANDE avant d’être Français !
 
AccueilAccueil  PORTAILPORTAIL  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discoure de la 36 ème marche de La Peene

Aller en bas 
AuteurMessage
De_Vlaamse
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Discoure de la 36 ème marche de La Peene    Dim 29 Avr - 12:45

Ce samedi 28 avril 2012 se déroulé comme chaque année la marche de la Penne rendez-vous de tout les Flamands, cette année malgré la pluie et le vent la volonté flamande était plus forte que jamais et au rendez-vous. Du plus jeune au plus ancien cette marche compté plus d’une centaine de participant fière de leur étendards.





Bienvenue à tous pour ce 36ème rendez-vous du souvenir à l’endroit où s’est décidée la mort de nos libertés flamandes en 1677.Je ne vais pas faire l’historique de la bataille qui s’est déroulée sous nos pieds en 1677.Je vous invite à visiter le musée qui est consacré à Noordpeene.

Comme on m’a demandé de ne pas être trop long, je vais simplement dire deux ou trois choses dans l’esprit de cette marche annuelle du souvenir.
1) Tout d’abord, je veux rendre un hommage à notre ami Raf Seys, véritable âme de ces marches silencieuses dont il fut à l’origine en 1977.Raf est décédé début mars. Il avait 83 ans. Ses cendres ainsi que celle de son épouse reposent ici derrières moi dans cette PEENE qu’il a tant aimée et célébrée. Ses dernières volontés sont un ultime témoignage de fidélité à notre Flandre sans frontière. Il repose donc dans cette Peene, « rivière de ma peine » comme il l’écrivait poétiquement, dont les eaux se jettent dans l’Yser puis dans la mer du Nord, cette patrie mystique par laquelle sont arrivés nos ancêtres Nordiques.
Cette marche est plus importante que jamais une marche du souvenir, contre l’oubli, et nous la dédions à Raf qui a fait honneur à son identité Flamande en rappelant inlassablement à nous Flamands de France que nous étions du même peuple de chaque côté de cette Frontière qui nous séparés !
2) s’il y a des gens fidèles à leur peuple, il y en a aussi d’autres toujours disposés à trahir, comme ceux qui ont érigé cette stèle honteuse ou ceux qui renient le drapeau de leurs ancêtres, et ceux encore qui demain fêteront notre défaite de Bouvines. « Ils dans sur les os de leurs ancêtres » comme disent les Flamands. C’est l’éternelle lutte des « Leliaerts » et des sans –culottes contre nous les « Klauwaerts » partisans du lion !

il y a un mois, le 31 mars, ont eu lieu dans différentes régions des manifestations pour la reconnaissance des langues régionales. Partout, les reportages ont montré le déploiement des emblèmes régionaux. Partout ? En fait NON, sauf à Lille où les flamands pour les remplacer par les écharpes tricolores des ennemis des Régions françaises, comme l’ont exprimé de nombreux Bretons, Corses ou Occitans stupéfaits !
Le spectacle de défenseurs du Vlaemsch qui relaient cette honte de leur propre identité a quelque chose de pitoyable ! C’est une première dans la triste histoire de notre déclin !
Ce reniement exprime leur allégeance au Pouvoir Jacobin, à ses subventions, à ses représentants élus, à ses fonctionnaires et à ses journalistes qui vouent une hostilité non dissimulée vis-à-vis de tout discours identitaire non inféodé à l’idéologie dominante.

Cette idéologie dominante, c’est l’idéologie mondialiste, dont les plus hauts représentants à la tête de l’état on décidé autoritairement que les « Français de souche » devaient disparaître dans le métissage de masse et être remplacés par des non européens. L’idéologie dominante, c’est celle de la lasse politico médiatique dominante, ce n’est pas celle du Peuple !
Le grand changement de peuple est en route en France et les « Flamands de souche » sont concernés comme tous les autres « français de souche ». Le devoir de résistance de tous s’impose désormais, au coude à coude !

Alors, disons le clairement, déconnecter la défense de la langue de la défense de l’identité au sens plus général est un suicide ! Parler flamand ne sera plus nécessaire lorsqu’il n’y aura plus de Flamands fiers de l’être ! Développer la fierté flamande, la fierté d’appartenir au plus européen des peuples européens, est la condition pour qu’il y ait encore des Flamands demain !
C’est l’une des raisons pour laquelle, cette marche de la Peene est depuis l’origine une marche des drapeaux flamands !
Le drapeau, c’est le symbole par excellence de tout ce qui rassemble un même peuple. On se range derrière lui et on le brandit avec fierté dans l’adversité.
Depuis un millénaire, nos ancêtres ont versé leur sang pour ce drapeau ! Notre devoir de fidélité n’est pas négociable !

Plus que jamais arborons partout et en tous lieux notre Vlaamse Leeuw, notre fier lion aux griffes rouges ou noirs et peu importent les fariboles « politiquement correctes » sur le symbolisme de ces couleurs !
Plus que jamais, faisons de cette marche annuelle la marche de nos drapeaux flamand et de la fierté flamande ! Et montrons au monde qu’il existe encore des Flamands sans complexes !


Je vous donne rendez-vous le 4ème samedi d’avril 2013 à Zuytpeene pour la prochaine marche de la peene, qui soit être le grand rendez-vous annuel des Flamands debout !

Leve Vlaanderen ! Vive la Flandre! Vive nos Pays-Bas !


Régis De Mol
Revenir en haut Aller en bas
 
Discoure de la 36 ème marche de La Peene
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La marche en avant
» MARCHE CITOYENNE ET UNITAIRE CONTRE L'INDUSTRIE DE LA FOURRURE
» -Régiments provisoires et régiments de marche
» Sainte Catherine Labouré, Saint Jacques de la Marche, commentaire du jour "Restez éveillés et priez...: ainsi vous serez jugés dignes...."
» Quel démarche pour prendre refuge ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VLAANDEREN ONS VADERLAND ! FLANDRE NOTRE PATRIE ! :: Ce qui se passe en Flandre :: Ce qu'il se passe dans les Flandres / Dat wat in Vlaenderen gebeurt-
Sauter vers: